En matière d’élections, si une organisation syndicale a manifesté son intention de participer à la négociation préélectorale, il y a bien eu tentative de négocier et, en conséquence, à défaut d’accord préélectoral valide l’employeur doit saisir la Direccte qui procédera à la répartition des sièges.

Lire la suite