Réunion de la coordination Fonction Publique régionale

Ce mardi 7 mars à Vitry-en-Artois, étaient réunis les responsables des fédérations et organisations syndicales de la fonction publique, des UD et du secrétariat régional. Ce fut l’occasion de faire le point sur les dossiers du PPCR (parcours professionnel carrière et rémunérations et du RIFSEEP) ; d’envisager les élections professionnelles de 2018 et des conséquences de la loi Rebsamen sur la constitution des listes. Il a aussi été évoqué l’ambiance dans les structures et collectivités ; le nouveau projet RH de l’Etat mais aussi les élections présidentielles et l’interpellation de l’UNSA des candidats sur le volet FP.

fp-ur_mars2017_2.jpg

fp-ur_mars2017_4.jpg

Brigade de surveillance intérieur des douanes - Hirson

Alain VANUYNSBERHE secrétaire régional de l’UR UNSA des Hauts de France est intervenu auprès du président de la région Xavier BERTRAND suite à la fermeture programmée de la brigade de surveillance intérieure d’HIRSON (02) au 31 décembre 2016.

Celui-ci lui a fait part d’un courrier transmis au Président de la République pour demander le maintien.


Le secrétaire général UNSA Ferroviaire fait le point sur la loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

logo-unsa-ferroviaire.png

La loi portant réforme ferroviaire du 4 août 2014 définit un nouveau cadre social dans la branche ferroviaire. L’UNSA poursuit sa démarche syndicale sur ce dossier, en refusant tout amalgame avec les autres sujets d’actualité (loi travail, contexte politique …).

Le cadre social de l’organisation du travail se construit sur trois niveaux : • décret socle (concertation), • convention collective nationale (négociations), • accords d’entreprises (négociations).

L’UNSA Ferroviaire, en responsabilité, aborde ces discussions et ces négociations avec un esprit constructif et déterminé. Les négociations se poursuivent à tous les niveaux.

Aujourd’hui, nous en sommes à une étape d’analyse et de mesure des propositions de chaque acteur concerné. Viendront ensuite les décisions de l’organisation.

Cette analyse ne peut se faire que sur une vision globale en assemblant les trois niveaux de concertation et de négociation et en les comparant à notre réglementation actuelle du travail.

Un autre élément à prendre en compte est celui du cadre social des salariés de la branche ferroviaire qui doit être d’un haut niveau. Toutes les entreprises de la branche sont concernées, opérateur historique (SNCF) et opérateurs publics. La convention collective doit permettre d’éviter un dumping social avec des règles communes et donc une concurrence non faussée.

La construction de cette branche ferroviaire ne fait que débuter. Viendront ensuite la protection sociale, les formations socles, la qualification des métiers,…

L’UNSA Ferroviaire poursuit sa démarche syndicale sur ce dossier en refusant tout amalgame avec les autres sujets d’actualité (loi travail, contexte politique …).

Le secrétaire général UNSA Ferroviaire, Marc Baucher

http://www.unsa-ferroviaire.org/

Congrès UNSA Education

2016-unsa-educ.JPG

Une délégation Nord-Pas-de-Calais-Picardie participe aux travaux du congrès de l’UNSA Education à Grenoble du 29 au 31 mars.


Fonction publique dégel du point d'indice et une hausse de 1,2%

La négociation salariale a permis d’aboutir, enfin, au dégel du point d’indice. L’UNSA a obtenu une hausse de 1,2% appliquée en 2 fois, 0,6% au 1er juillet 2016 et 0,6% au 1er février 2017.

Le Conseil National de l’UNSA-FP a décidé de lever le préavis de grève déposée pour le 22 mars.

N’hésitez pas à contacter votre section UNSA qui dispose des outils pour calculer le montant de votre augmentation.

2016-03-18_degel-point-indice.png

Assemblée générale de l'UNSA Ferroviaire

L’UNSA Ferroviaire a tenu son assemblée générale ces jours derniers à Amiens (80) en présence du secrétaire national Marc BAUCHER, du secrétaire régional Philippe DUME et du secrétaire de l’union régionale UNSA NPdCPi Alain VANUYNSBERGHE.

2016_unsa-cheminots-IMG_3048.JPG

2016_unsa-cheminots-IMG_3051.JPG

Rendez-vous salarial : L’UNSA revendique la fin du gel du point d’indice

L’UNSA a toujours dénoncé et combattu le gel du point d’indice avec la perte de pouvoir d’achat qu’il engendre depuis juillet 2010.

Pour l’UNSA, les agents publics ont suffisamment participé à l’effort national de réduction des dépenses publiques. Le gel du point d’indice a ainsi permis d’économiser plus de 7 milliards d’euros en 5 ans.

Le protocole PPCR permet d’ouvrir enfin une négociation salariale, elle aura lieu le 17 mars 2016. L’UNSA entrera en négociation avec la ferme volonté d’aboutir. Elle rappelle que toute amélioration des grilles indiciaires s’appuie sur une augmentation régulière de la valeur du point d’indice.

L’UNSA jugera les propositions du gouvernement à l’issue du rendez-vous salarial du 17 mars. Si elles se révèlent inacceptables, l’UNSA pourra appeler les agents publics à l’action le mardi 22 mars. L’UNSA prendra sa décision dès le 17 mars au soir

Toutes les dispositions seront prises y compris pour lancer un appel à la grève.

Voir le tract

 

À propos | Contact | Administration