Le 22 mai : mobilisation dans la fonction publique !

pdt_pouvoir_achat_fb-2-81c3f.jpg

L’UNSA appelle tous les agents publics à se mobiliser le 22 mai et à signer la “lettre pouvoir d’achat” adressée au Président de la République, au Premier Ministre, aux Ministres chargés de l’action et des comptes publics.

mobilisation le 22-mai-2018

Mardi 22 mai : lettre aux usagers

Mobilisation-22-MAI-2018-6.png Afin d’expliquer à tous les français les raisons de la mobilisation du 22 mai, les 9 organisations syndicales de la Fonction Publique s’adressent à eux.

lettre aux usagers

Où manifester le 22 mai dans la région ?

Mobilisation-22-MAI-2018-6.png

Dans la région des Hauts-de-France, on pourra manifester le matin ou l’après-midi :

Nord – 59 : Lille : départ 14h30 porte de Paris, arri­vée Place de la République et le matin à Dunkerque ; Valenciennes ; Douai …

Pas-de-Calais - 62 : Le matin à Boulogne/mer ; Calais ; Arras …

Oise – 60 : Beauvais Esplanade de Verdun (devant le lycée Felix Faure) 14h30

Somme – 80 : Amiens Maison de la Culture 14:00

Aisne - 02 : Saint Quentin : 16h30 Place de l’Hôtel de ville ; Laon : 10h00 Place des Droits de l’Homme ; Soissons : 14h Place du marché et Château-Thierry…

L’UNSA Fonction Publique appelle à la mobilisation le 22 mai

Mobilisation-22-MAI-2018-6.png

L’UNSA Fonction Publique et les neuf organisations syndicales représentatives dans la Fonction publique, appellent l’ensemble des personnels de la Fonction publique de l’État, de la Fonction publique Hospitalière et de la Fonction publique Territoriale à la grève et aux manifestations le mardi 22 mai 2018. Elles demandent un dialogue social respectueux des représentants des personnels. Elles appellent les agents à dire leur rejet du projet de suppression de 120 000 emplois et le recours accru au contrat qui dégraderont les conditions de travail des agent-es, considérant que le développement de la contractualisation constitue une attaque contre le statut, de même que la possible rémunération « au mérite » assise sur des critères antinomiques de ceux du service public. Elles rappellent leur opposition à la remise en cause des CAP et à la disparition des CHSCT, comme à toutes mobilités forcées vers le secteur privé…

Lire la suite…

ZOOM JURIDIQUE UR (17 avril 2017)

Rupture conventionnelle et convention de rupture

Sans la remise par l’employeur d’un exemplaire de la convention de rupture, la rupture conventionnelle est nulle. C’est le principe posé par la Cour de Cassation, chambre civile, le 07 mars 2018…

Lire la suite…

Appel régional à la grève des organisations de la Fonction publique le 22 mai 2018

Non à la liquidation des services publics !

Réunies le 17 avril 2018, les organisations syndicales Nord-Pas de Calais CFDT - CFE/CGC – CFTC – CGT – FAFP – FO – FSU – SOLIDAIRES et UNSA réaffirment qu’elles ne partagent ni l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposés par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics. » Les organisations ne partagent pas davantage les objectifs poursuivis par le gouvernement consistant à réduire le périmètre de l’action publique avec la perspective d’abandon voire de privatisation de missions publiques…

Lire la suite…

ZOOM JURIDIQUE UR (16 avril 2017)

Attention au courrier de notification adressé à l’employeur lors d’une désignation d’un représentant syndical temporaire au CE/CSE

Lorsqu’un syndicat remplace un représentant syndical au CE/CSE, il doit le préciser dans la désignation notifiée à l’employeur. Si le syndicat ne fait pas apparaître qu’il s’agit de désignation en remplacement de précédentes désignations, l’employeur peut engager une action afin d’annuler les désignations surnuméraires…

Lire la suite…

Appel à la grève de l’UNSA Fonction publique le 22 mai 2018

L’UNSA Fonction publique déplore une posture fermée et univoque du gouvernement

Après avoir écouté atten­ti­ve­ment le Président de la République et noté son silence sur la fonc­tion publi­que, l’UNSA Fonction publi­que regrette que celui-ci n’envi­sage les ser­vi­ces publics que sous l’angle d’un far­deau bud­gé­taire alors qu’ils cons­ti­tuent le socle de la soli­da­rité répu­bli­caine, rédui­sent signi­fi­ca­ti­ve­ment les iné­ga­li­tés socia­les via les redis­tri­bu­tions qu’ils opè­rent et ren­for­cent la cohé­sion sociale.

Après avoir pris le temps d’exa­mi­ner l’ensem­ble des éléments portés à sa connais­sance sur les chan­tiers de la réforme de la fonc­tion publi­que et d’ana­ly­ser toutes les décla­ra­tions des minis­tres char­gés de l’action publi­que et de la fonc­tion publi­que, l’UNSA alerte sur l’impact réel des chan­ge­ments majeurs qui sont envi­sa­gés pour les agents publics (restruc­tu­ra­tions, 120 000 sup­pres­sions de postes, modi­fi­ca­tion des règles sta­tu­tai­res, modi­fi­ca­tion des moda­li­tés de recru­te­ment et de rému­né­ra­tion). En même temps, les pro­tec­tions et les garan­ties dont ils béné­fi­cient aujourd’hui se ver­raient affai­blies (dimi­nu­tion du nombre et du rôle des ins­tan­ces de dia­lo­gue social, amoin­dris­se­ment des capa­ci­tés de recours, affai­blis­se­ment de la prise en compte de la santé au tra­vail).

Rappelant les mesu­res délé­tè­res déjà effec­ti­ves qu’elle combat : gel du point d’indice, jour de carence, com­pen­sa­tion par­tielle de la CSG, sus­pen­sion de PPCR pen­dant un an et de l’absence d’un véri­ta­ble dia­lo­gue social, l’UNSA consi­dère que l’unité la plus large des orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les est néces­saire.

Enfin, comme elle l’a fait lors de la mobi­li­sa­tion uni­taire du 10 octo­bre, l’UNSA Fonction Publique rap­pelle son exi­gence de reconnais­sance des agents publics qui passe par la réus­site du pro­chain rendez-vous sala­rial.

Après une vaste consul­ta­tion de l’ensem­ble de ses com­po­san­tes, dans le res­pect du prin­cipe de l’auto­no­mie qui l’anime, l’UNSA Fonction publi­que appelle tous les agents publics à se mobi­li­ser mas­si­ve­ment, y com­pris en fai­sant grève, le 22 mai 2018.

GRÈVE-22-MAI-2018-1.png

1718_1004_cp_commun_appel_22_05_18.pdf

Conseil de l'Union régionale Hauts-de-France

Jeudi 5 avril, à Arras, s’est tenu le conseil de l’Union régionale.

De nombreux délégués des organisations syndicales de la région et des Unions Départementales y ont assisté. Ce fut l’occasion pour l’équipe du secrétariat régional de faire le point sur l’année 2017 mais aussi de présenter les projets pour 2018.

conseil_arras_avril2018_1conseil_arras_avril2018_2


LAICITE et DEMOCRATIE : débat à Arras le jeudi 5 avril 2018

Jeudi 5 avril 2018, à Arras, les militants de la région étaient invités à débattre sur les thèmes des valeurs de l’UNSA, de la laïcité et de la démocratie.

Après quelques rappels par le secrétaire général régional sur les valeurs qui ont été à la base de la création de notre Union, Florent Lambert, secrétaire départemental du Comité d’Action Laïque du Pas-de-Calais a fait une mise au point sur les différents textes mais aussi les lois qui sont à la base du principe de laÏcité depuis le début du XXième siècle. Des échanges très intéressants ont suivi ces présentations avec une participation très active de l’ensemble des militants présents. Arras 5 avril 2018 _1Arras 5 avril 2018 _ 2


- page 1 de 6

 

À propos | Contact | Administration